Douceur de Potimarron, au Lait et au Macis

Publié le 21 Octobre 2010

1    7    

 

C’est toujours avec beaucoup de mélancolie que je vois s’enfuir l’été, les souvenirs des chaudes journées et des longues soirées estivales balayés au loin par les froides bourrasques automnales ! Quelle tristesse de dire au revoir aux fruits d’été, aux légumes gorgés de soleil et à tous ces petits plats frais et savoureux que l’on a partagés le temps d’une saison.

 

Mais la vie est ainsi faite ! Le changement est de mise et l’automne arrive à grands pas. Les jours raccourcissent, les feuilles jaunissent sous les assauts de la pluie, la fraîcheur nous replie à l’intérieur de nos chaumières et l’on voit déjà poindre à l’horizon la rigueur de l’hiver. Seule parade aux états d’âme : l’arrivée des nouveaux produits de saison sur les étals, toutes ces couleurs qui nous réchauffent le cœur et la perspective de plats chaleureux et réconfortants.

 

Dans la famille des cucurbitacées, j’ai justement un petit chouchou dont j’attends chaque année la venue avec impatience (et oui, malgré ma nostalgie estivale …. allez comprendre les contradictions de l’esprit humain !!!). Vous l’aurez compris, il s’agit du potimarron.

 

6    3

 

Riche en vitamine A, C, D et E, en oligo-éléments (calcium, magnésium, fer, phosphore, potassium…) et bien sûr en carotène, le potimarron nous veut du bien ! Toupie orangée à chair jaune, sa texture raffinée et onctueuse est un pur bonheur pour les papilles.

 

Voici donc ma recette incontournable des débuts d’automne : un velouté de potimarron au lait infusé à l’ail et au macis… d’une extrême douceur.

 

Le macis également appelé « fleur de muscade », à l’arôme doux-poivré, est une partie de l’enveloppe qui entoure la noix de muscade. Plus fin et délicat que celle-ci, le macis se marie à merveille avec le potimarron dans ce délice d’automne.

 

 

Douceur de Potimarron, au Lait et au Macis

 

 

Potimarron 3 

 

Pour 4 personnes 

1 potimarron de 2 kg

1,5 litre de lait (+ pour la finition)

6 gousses d’ail

1 écorce de macis

1 cube de bouillon de volaille dégraissé

1 cuill. à café rase de thym (ou un brin)

1 pincée de poivre 5 baies concassées

 

Coupez le potimarron en deux. Retirez les graines, puis l’écorce du potimarron. Coupez la chair en dés. Mettez le tout dans un faitout. Ajoutez les gousses d’ail émincées, le macis, le thym, le cube de bouillon, les 5 baies et mouillez avec 1,5 litre de lait. Ne salez surtout pas … le cube s’en charge !

 

Mélangez bien, couvrez et laissez mijoter à feu très doux pendant environ 40 minutes. Il est

indispensable d’éviter le bouillonnement du lait. Le velouté n’en sera que plus onctueux s’il cuit

très lentement et aussi plus parfumé en laissant les aromates infuser doucement dans le lait. Veillez également à bien laisser le couvercle pour éviter que le lait ne s’évapore.

 

Vérifiez la cuisson du potimarron en y piquant la pointe d’un couteau. Retirez le macis. Mixez le tout jusqu’à l’obtention d’un fin velouté. Selon vos goûts, dégustez-le ainsi légèrement épais ou si vous préférez une texture plus fluide, allongez-le avec du lait chaud jusqu’à l’épaisseur souhaitée.

 

Versez-le dans une jolie soupière pour une présentation de charme à l’ancienne ou répartissez-le dans des bols, des assiettes creuses ou des verres.

 

Cuillerées après cuillerées … c’est une explosion de sensualité !

 

Les gourmands pourront ajouter un nuage de crème, quelques croûtons de pain d’épice grillé ou des amandes effilées grillées et quelques lamelles de reblochon.

 

Et maintenant, fermez les yeux …

Imaginez vous au coin du feu savourant cette douceur de potimarron …

 

Et en dessert ?

Une fondante crème glacée à l’amaretto ou aux spéculoos à dévorer lové dans le canapé sous un plaid douillet devant un bon film ou votre série préférée !

 

L’automne a du bon, finalement !

 

5     1     7     4     6

Rédigé par Stéphanie Bulteau

Publié dans #Soupes d'Ici & d'Ailleurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sophie Estève 26/09/2012 17:35

Bonjour,
J'ai toujours épluché le potimarron jusqu'à ce qu'une amie me dise que ce n'était pas la peine ( l'écorce fond en cuisant ...).
Finie la corvée d'épluchage !
Mieux vaut utiliser du Bio dans ce cas.
Le potimarron, en gratin, purée ou soupe, je suis fan !
Merci pour cette belle recette !